Formaliser la gestion des risques

La gestion des risques est une composante de la stratégie d'entreprise qui vise à réduire la probabilité d'échec ou d'incertitude de tous les facteurs pouvant affecter son projet d'entreprise. La gestion en continu de la grille de risques d'une entreprise suppose vision et vigilance du dirigeant et de ses conseils et cadres, pour la réadapter aux réalités du terrain et des systèmes régulateurs qui s'y appliquent.

Pourquoi et commet gérer ses risques ?

Les entreprises de taille moyenne sont encore peu préoccupées de gestion des risques. Selon une étude du cabinet d'audit Mazars, qui a interrogé plus de 2 000 entreprises, les risques qui les inquiètent le plus sont ceux qui peuvent entraîner une sanction du client, suivis des risques techniques ou opérationnels.

Viennent ensuite les risques industriels, juridiques, fiscaux et informatiques (source Wikipedia)

Prendre en compte les risques, c'est anticiper au maximum ce qui pourrait entraver le développement de l’organisation et éviter des conséquences plus ou moins graves pour les salariés, les populations, les biens, l’environnement, l’image et l’économie de l’organisme.

En préservant la continuité de l’activité, par effet de levier, l'organisme augmente la disponibilité des ressources de l’entreprise et obtient 3 bénéfices majeurs (source Bernard Barthelemy et Philippe Courrèges)

  • Des bénéfices en termes de compétitivité 

  • Des bénéfices en termes de pérennité

  • Des bénéfices en termes d’image

Identifier et évaluer

Définir les risques

Dans sa définition, le risque désigne à la fois la possibilité d’un danger et en même temps les conséquences potentielles occasionnées par ce danger.

Dans le premier cas, la définition met l’accent sur la source du risque, dans le second, elle se focalise sur la cible exposée au risque.

Le risque porte à la fois la notion de danger et la notion d’exposition.

matrice des risques source methodo-projet.fr.jpg
unsplash-fCzSfVIQlVY_edited_edited.jpg

Qualifier les risques

À partir d'un événement redouté, la première étape nécessaire pour caractériser quantitativement un risque est de formaliser le scénario de référence dont on parle : périmètre, fréquence, facteurs de risque, scénarios, résultats typique, conséquences envisageables

Probabilité x gravité = niveau du risque

Définir des solutions

Diminuer leur fréquence

La prévention consiste à diminuer la probabilité d'occurrence du risque en diminuant ou supprimant certains des facteurs de risque. La prévention est souvent la meilleure stratégie pour ses ressources propres. Par exemple, former son personnel aux risques professionnels, choisir une méthode de fabrication sécurisée.

Cette stratégie est le plus souvent appliquée en premier lieu, et surtout lorsque le danger est grand

Carabine et corde
metronome.jpg

Diminuer leurs conséquences

Des actions correctives peuvent être mises en œuvre pour limiter les conséquences de l'apparition de l'événement redouté. Minimiser l'impact est souvent une stratégie efficace lorsque l'on ne peut agir sur le facteur de risque lui-même, mais que l'on peut agir sur ses conséquences. L'indemnisation résultant d'un contrat d'assurance est un moyen pour l'assuré de réduire le coût de la survenance d'un risque.

 
 
 

Mettre en place les solutions

_edited_edited.jpg

La mise en application des solutions peut parfois s’avérer complexe, d’où la nécessité de définir une stratégie de mise en place en cohérence avec le terrain.

Contrôler et suivre

Une étape clé dans la gestion des risques : définir des indicateurs de suivi pour que l’ensemble des actions menées soient tracées et évaluées en termes d’efficacité. Le contrôle doit être régulier car les risques potentiels évoluent. Réviser régulièrement les risques permet de s’assurer que la procédure demeure toujours adaptée et parfaitement sécuritaire.

quality_note.jpg
 
 

Comment une GRC simplifie 
votre approche

6 phases du logiciel de Management des risques.jpg

Les fonctions d'un outil GRC

  • Propose des bibliothèques modèles des risques

  • Permet de personnaliser et catégoriser vos risques

  • Enregistre les évaluations et audits

  • Centralise les coordonnées des partenaires d'aide à la sureté, les documents d'audits, d'information

  • Présente le plan d'actions de réduction des risques

  • Permet de suivre les coûts engendrés

  • Gère les actions, notifie les acteurs, digitalise la validation hiérarchique (circuits d'approbation)

  • Présente l'avancement des projets

  • Planifie et suit les sensibilisations et les formations

  • Délivre les formulaires d'habilitations

  • Répertorie les habilitations et alarme à date d'échéance

  • Intègre les outils et leur suivi de maintenance

Incendie_d_un_séchoir_agricole_edited_edited.jpg
Logo-Ecriture-Noire-DL-REGISTER.jpg